Repenser la mobilité est un impératif 

22/06/2020

Avec Vous, Agissons Vraiment : repenser la mobilité est un impératif écologique et solidaire 


DÉPLACEMENTS, MOBILITÉS, CIRCULATION

Se déplacer à CADAUJAC, aujourd'hui, devient de plus en plus difficile, voire dangereux.

Plusieurs raisons à cela : l'augmentation du nombre d'habitants sur notre commune et sur les communes limitrophes, le positionnement de CADAUJAC par rapport à la Métropole et aux grands axes routiers et, surtout, le manque cruel d'aménagements réfléchis, adaptés correspondant aux besoins des usagers.

Les déplacements doux : à promouvoir absolument

Nos engagements en réponse aux besoins, dans le cadre d'un schéma directeur déjà établi sur l'ensemble de la commune :

• Création de voies douces sur les axes Avenue de St Médard d'Eyrans et Avenue du Général de Gaulle, dans un premier temps

Plan de réfection des trottoirs et des passages-piétons. Nous devons permettre à tous, y compris aux Personnes à Mobilité Réduite, de se déplacer et d'accéder à tous les bâtiments publics et aux secteurs commerciaux

Il est en effet contradictoire de se déclarer sensible aux conditions de circulation des Personnes à Mobilité Réduite d'une part, et, par ailleurs, de laisser des trottoirs défoncés, non entretenus et bien souvent inondés à la moindre averse

Les aménagements : réduire la vitesse des véhicules sur la commune

Un plan global de Circulation permettant d'anticiper les besoins à l'horizon 10-15 ans sera lancé immédiatement afin de ne pas avoir à refaire des travaux au bout de quelques années.

(En effet, nous ne devons pas réitérer, par exemple, ce qui a été construit dernièrement sur l'Avenue de St-Médard d'Eyrans, au droit de la Résidence des 2 Pins : deux plateaux surélevés qui ne sont ni conformes, ni efficients).

Un aménagement routier est le fruit d'études et de réflexions menées par des experts, en lien direct avec une concertation des riverains.

Les instances compétentes seront sollicitées pour le comptage des véhicules et l'analyse des vitesses sur les principaux axes de circulation.

À partir d'une vision globale de notre agglomération :

• des aménagements adaptés seront alors mis en place, avec pour effet de réduire naturellement la vitesse

• les entrées de la commune seront redéfinies

• les intersections dangereuses seront réaménagées

• Un rond-point sera construit à l'intersection de l'Avenue de COURREJAN et de la Rue FAUGÈRES pour matérialiser l'entrée de commune et sécuriser vraiment les abords du groupe scolaire.

Le stationnement : calibrer les besoins pour apporter des solutions

Une pédagogie autour du stationnement sera déployée pour sensibiliser l'ensemble des cadaujacais au nécessaire respect de règles simples pour améliorer la qualité de vie de tous.

• des aires de stationnement adaptées aux abords immédiats des bâtiments publics et des secteurs commerciaux seront créées, avec pour effet d'obtenir un stationnement régulé et vertueux.

Une surface de parking inadaptée, ou un aménagement mal étudié, entraîne inévitablement un stationnement anarchique qui peut se révéler dangereux pour tous les usagers.

Les transports partagés :des transportscollectifs au covoiturage

Nous devons nous inscrire au plus vite au sein des travauxdu SYSDAU autour du projet «Mobilité».

Notre commune a été trop longtemps absente lors des réunionsdes instances porteuses des projets et des financements. Nous voulons, très rapidement, prendre attache avec les partenaires (le Conseil Régional, le Conseil Départemental ou la Communauté de Communes Montesquieu (CCM) afin d'augmenter le cadencement du TER et d'adapter les moyens de locomotion qui permettront aux Cadaujacais de rejoindre la Métropole via le Tramway et les Bus.

Enfin, nous solliciterons l'aide de la CDC Montesquieu afin de créer, sur CADAUJAC, de nouvelles aires de covoiturage.